Administratif

Comment fonctionne l’immatriculation des voitures ?

Tout le monde a déjà sans doute remarqué que la plaque d’immatriculation de chaque véhicule porte un numéro. Et il est possible de se demander comment ses numéros sont attribués. Voici la réponse à cette préoccupation. Pour avoir plus d’informations sur le fonctionnement des plaques, veuillez consulter cet article.

La plaque belge

La plaque belge est exceptionnelle dans l’Union européenne. En effet, ce n’est qu’en Belgique que les plaques d’immatriculation ont des lettres rouges foncé sur fond blanc. Avant la réforme des plaques d’immatriculation belges en 2010, leur petite taille était également unique en Europe. Depuis lors, le format des plaques d’immatriculation a été adapté à un format européen homologué. Eurobande apparaît aussi sur le côté gauche.

A voir aussi : Comment trouver le code couleur de sa voiture avec son immatriculation ?

En Belgique, la plaque d’immatriculation n’est pas attribuée au véhicule mais à son propriétaire. Ainsi, lorsque le véhicule est vendu, l’ancien propriétaire récupère les plaques, qu’il peut utiliser pour son nouveau véhicule.

L’immatriculation de véhicules (SIV)

Le numéro d’enregistrement SIV est une combinaison de deux lettres, trois chiffres et deux lettres. Les différentes parties sont séparées les unes des autres par un trait d’union. La numérotation commence par 001 et se termine par 999. Le numéro d’immatriculation est attribué par ordre national et chronologique. Les numéros vont de AA-001-AA jusqu’à ZZ-999-ZZ.

A voir aussi : Quand immatriculer un bateau ?

Il est aussi possible de personnaliser le numéro d’immatriculation en choisissant le numéro de département. Le numéro du département est mis à droite sur la plaque. Le logo de la région à laquelle il appartient doit figurer au-dessus du numéro du département. Le numéro du département ne faisant pas partie du numéro d’immatriculation, le propriétaire est libre de faire son choix. Toutefois, la mention du numéro de département et de la région concernée est obligatoire. Le côté droit de la plaque d’immatriculation ne doit pas être laissé en blanc.

La différence entre le SIV et l’ancienne méthode d’enregistrement FNI est le passage à un numéro attribué au niveau national. Il ne dépend plus du département. Le numéro SIV est relatif à chaque véhicule. Ainsi, un véhicule peut conserver le même numéro depuis sa création jusqu’à sa destruction. La mise en œuvre de la SIV a permis de relever certains défis

Lettres interdites

Certaines combinaisons de lettres ne sont pas utilisées dans le système d’immatriculation. Par exemple, les lettres I, O prêtent à confusion avec les chiffres 1, 0. Il en est de même pour V et U qui sont souvent confondus. Seule la lettre W, en haut de la plaque, est réservée aux garages. Les numéros d’immatriculation commençant par WW sont utilisés temporairement, pour des véhicules importés.

Les consonnes douteuses telles que KK, PD, QQ ou WC font aussi partie des combinaisons de lettres proscrites. D’autre part, la série SS est officiellement interdite. Pour ne pas recevoir certaines combinaisons de lettres non désirées, il faut éviter les jours où les lettres QA à RA seront distribuées.