Voiture

Comment choisir le bon type de peinture automobile pour les professionnels de la carrosserie

Dans le domaine automobile, la peinture joue un rôle crucial pour l’apparence des véhicules. En conséquence, elle doit être esthétique, durable et de haute qualité. Aussi, pour garantir la satisfaction des clients, la sélection du bon type de peinture est une étape cruciale pour les professionnels de la carrosserie.

D’ailleurs, cela en va de leur réputation. Toutefois, force est de constater qu’il existe de nombreux facteurs à prendre en compte pour prendre une telle décision. Dans cette perspective, cet article vous présente les points importants à considérer pour choisir le bon type de peinture automobile.

A lire en complément : Comment calculer le nombre de chevaux fiscaux pour une voiture à 13 chevaux : une explication simple et pratique

Comprendre les différents types de peinture automobile

Lorsqu’il est question de peinture auto, vous avez généralement plusieurs options. À cette condition, il est important de bien comprendre l’utilisation et les effets de chacune d’elles.

La peinture acrylique

La peinture acrylique est sans aucun doute l’un des types de peintures les plus utilisés par les professionnels de la carrosserie. Destinée aux véhicules haut de gamme, elle figure parmi les plus recommandés par les professionnels. Et pour cause, elle est brillante, stable et facile à appliquer. De plus, à la différence des autres types de peintures, elle affiche un temps de séchage nettement plus court.

A découvrir également : Optimisez votre moteur diesel avec un bon additif !

La peinture cellulosique

Actuellement, la peinture cellulosique est relativement obsolète, raison pour laquelle elle est moins utilisée par les professionnels de la carrosserie. En réalité, elle est assez difficile à appliquer et perd vite en brillance avec le temps. De plus, elle est assez sensible aux rayures.

Toutefois, la peinture cellulosique reste un classique lorsqu’il est question de voiture ancienne. Aussi, elle continue d’être utilisée par les collectionneurs et les amateurs. Il est cependant important de noter qu’une bonne dose de lustrage et de polissage est nécessaire pour un rendu optimal.

La peinture glycérophtalique

Si vous recherchez la qualité, la peinture glycérophtalique est la bonne décision. Facile et rapide à appliquer, elle ne nécessite que très peu de temps de séchage. De plus, elle ne requiert aucun polissage et lustrage après traitement. Cependant, pour appliquer cette peinture, il est obligatoire d’avoir un local fermé pour éviter l’exposition aux particules extérieures.

La peinture uréthane

Tout comme la peinture acrylique, la peinture uréthane est particulièrement populaire auprès des professionnels de la carrosserie. Cela est surtout dû à sa résistance particulière à la corrosion. Il est toutefois important de préciser que ce type de peinture regorge de composés chimiques dangereux. Par conséquent, il est obligatoire d’avoir les bons équipements et les bons outils.

Choisir le conditionnement en fonction des besoins

Outre le type de peinture, il est également important de tenir compte du conditionnement pour un usage professionnel. Dans ce contexte, les peintures en bombe constituent des options pratiques pour les petites retouches ou les projets de peinture de petite envergure. Bien qu’il soit facile à utiliser, ce type de conditionnement offre généralement une finition moins professionnelle.

Si vous souhaitez rester professionnel, mais que vous avez des besoins peu importants, les quarts de peinture peuvent parfaitement faire l’affaire. Représentant un litre de peinture environ, ce type de conditionnement vous permettra de perfectionner les petits projets. Autrement, vous pouvez opter pour les gallons qui représentent un peu moins de quatre litres de peinture. À noter qu’il est également possible de vous procurer de la peinture en vrac si vous avez les équipements qui vont avec.

Rassembler les équipements nécessaires

En règle générale, la peinture automobile nécessite l’utilisation d’outils et d’équipements spécifiques pour garantir un résultat de haute qualité.

Les équipements du carrossier

Pour garantir la qualité des rendus sur les carrosseries, mais aussi la sécurité des professionnels, certains équipements sont indispensables en peinture automobile. Parmi eux, le masque de protection est un équipement essentiel pour filtrer les particules fines et les vapeurs chimiques nocives émises par les produits de peinture. Aussi, vous devez veiller à utiliser un masque spécialement conçu pour les peintures automobiles, capable de filtrer les COV et autres composés chimiques.

Toujours dans le contexte de la sécurité, les lunettes de protection sont également cruciales lorsqu’il est question de peinture automobile. En réalité, les yeux sont particulièrement vulnérables pendant le processus. En effet, les éclaboussures de peinture et les produits chimiques peuvent causer des irritations et des dommages. Ainsi, les lunettes de protection fournissent une barrière physique pour protéger vos yeux.

Pour éviter de tacher vos vêtements, mais aussi pour protéger votre peau, la combinaison de protection et les gants sont également un must en peinture automobile. Cela vous évitera d’être sujet à des éclaboussures. À noter toutefois que cet ensemble est souvent jetable pour éviter la contamination.

Les outils indispensables

Le pistolet à peinture est l’outil principal pour appliquer la peinture sur la carrosserie. Toutefois, vous aurez besoin d’un bon compresseur pour le faire fonctionner, puisqu’il utilise de l’air comprimé pour pulvériser la peinture sous forme de fines particules. Vous devrez également opter pour un bon pistolet pour avoir un contrôle précis sur la pulvérisation et obtenir une finition professionnelle. Pour les retouches, vous aurez généralement besoin d’un pinceau avec une matière spécifique pour accentuer la précision.

Article similaire