Voiture

Estimation des véhicules usagés : ce que vous devez savoir

À un moment donné, il arrive que l’on soit amené à vendre une voiture pour de multiples raisons. Dans ce cas, il est impératif de faire une estimation de l’automobile à vendre. Une bonne estimation permettra de l’évaluer à son juste prix sur le marché de l’automobile. Alors, il vous sera nécessaire d’être informé sur certains points essentiels. Voici tout ce que vous devez savoir pour faire une bonne estimation.

Comment estimer le prix d’une voiture ?

Avant de procéder à la vente, il est souvent judicieux de déterminer au préalable la cote de sa voiture. Cet indice vous aide à établir un coût raisonnable et a fixé votre prix. Pour un acheteur, la cote aide à avoir une idée sur le prix d’un modèle de véhicule défini.

A lire aussi : La Honda Clarity, une hybride polyvalente et confortable

Toutefois, de nombreux autres critères entrent en jeu mis à part le prix de vente de votre automobile. Sachez également que même si votre véhicule a une cote élevée, vous devez tenir compte de son état actuel.

Comment évaluer le coût de la voiture selon son état ?

En effet, les rayures, les pièces défectueuses et la propreté influent sur la valeur de reprise. Vous devez donc calculer le prix de votre voiture en fonction de son état. Certains professionnels se serviront de ces paramètres pour obtenir des prix vraiment bas.

A lire en complément : Pourquoi acheter une voiture à l'étranger ?

Vous avez alors intérêt à bien entretenir et à nettoyer votre bien afin de mieux négocier le prix de votre bien. Par la suite, il est indispensable que vous vérifiiez le cours du marché. Vous pouvez vous baser sur les petites annonces disponibles en ligne. Cela va vous permettre d’obtenir une fourchette de valeur en regardant les prix de voiture du même modèle que vous. Attention, sachez qu’un concessionnaire pourrait intervenir lors des démarches évaluation du prix.

Le rôle du concessionnaire

Avant d’acheter votre bien, le concessionnaire va énumérer tous les travaux de réparation qu’il vous reste encore à faire. Il va également se baser sur la côte argus avant de vous proposer un montant.

Par ailleurs, certains documents du véhicule vous aident lors de la négociation. L’historique, et le carnet d’entretien sont également à présenter au concessionnaire ou à votre agent auto.

Comment calculer la cote de sa voiture ?

De nombreuses variétés de cotes autos gratuites permettent aujourd’hui de déterminer la valeur des véhicules d’occasion.

La côte argus

L’argus de l’automobile permet en réalité d’estimer d’une manière plus simple la valeur d’une voiture. Elle s’impose d’ailleurs comme la référence en matière de vente de véhicules d’occasion en France. Élaborée par des experts, elle se sert d’une méthodologie rigoureuse afin d’établir une valeur réelle.

La côte auto gratuite argus procède en se référant au prix des véhicules. Ainsi, elle permet d’établir un coût moyen sur le marché français, peu importe le modèle.

En effet, ces experts étudient tous les aspects même lorsqu’il s’agit de la commercialisation d’une nouvelle voiture. De ce fait, ils s’informent auprès des constructeurs afin d’anticiper et d’analyser le comportement de décote. Ensuite, ils modifient la courbe de dépréciation de la voiture en question en fonction de l’évolution sur le marché. L’ajustement est donc permanent et va dépendre de toutes les variations structurelles du marché d’occasion de ce modèle de voiture.

La côte auto Turbo

Elle est complémentaire à la côte argus. Elle apporte de nouvelles données basées sur un mode de calcul récent. En effet, elle procède en tenant compte des prix affichés sur les plateformes de petites annonces. Elle prend en compte aussi les tarifs proposés par les concessionnaires.

Par ailleurs, la côte turbo analyse de milliers de transactions afin de proposer une meilleure estimation. Une estimation qui soit le plus proche possible de la valeur réelle d’une voiture.

Comment calculer sa valeur résiduelle ?

La valeur résiduelle d’une voiture correspond à la valeur au moment où sa période d’amortissement s’achève. Elle est obtenue après l’expiration de la durée d’utilisation ou de location. Les professionnels se servent souvent de cet indicateur afin de connaître la valeur exacte du bien.

Par ailleurs, la valeur résiduelle est un indicateur essentiel pour les contrats de crédits-bails. Les professionnels l’utilisent surtout lors d’une location longue durée ou avec option d’achat. Le prix est fixé d’avance par le crédit bailleur.

Article similaire